Écoanxiété – Manifestations

L’écoanxiété, tel que son nom l’indique appartient au groupe des manifestations anxieuses. Les symptomes de l’écoanxiété sont divers, avec des impacts de degrés différents sur le sujet. Ceux-ci vont des pensées anxieuses, au possible burn-out ; de l’angoisse aux troubles dépressifs. Finalement, cela se manifestera différemment chez chaque écoanxieux (écoanxieuse).

Écoanxiété – Définition

Qu’est-ce que l’écoanxiété ? C’est une anxiété chronique ressentie face aux changements environnementaux causés par le changement climatique ou la pollution. On l’appelle aussi solastalgie. L’anxiété est un trouble psychopathologique. On la définit comme un “sentiment d’un danger imminent indéterminé, s’accompagnant d’un état de malaise, d’agitation, de désarroi, voire d’anéantissement” (OMS). Aussi, une peur de la mort voire de fin du monde est très présente dans l’écoanxiété.

Contact culturel

Le dernier article sur les psychologies culturelles abordait les différences de concepts et méthodes utilisés par ces disciplines. Cela fait plusieurs fois que j’emploie de le terme de contact culturel pour définir la psychologie interculturelle. Il est donc nécessaire que je le définisse et que j’explique son intérêt. Pourquoi parler de contact culturel plutôt que de différences culturelles ? Cela revient à poser cette question : pourquoi parler d’interculturel plutôt que de multiculturel ? C’est tout l’objet de cet article qui visera à préciser la spécificité de la psychologie interculturelle face aux autres psychologies culturelles.

Psychologies culturelles

Le premier article de ce blog était bien sûr consacré à la définition de la psychologie interculturelle. Je ne vous avait toutefois pas parlé des différents psychologies culturelles. En effet, la psychologie interculturelle est une sous-discipline de la psychologie qui appartient à la catégorie des psychologies culturelles. Elles sont apparues à différentes époques, en fonction des courants de pensées et des travaux antérieurs. Ces différentes sous-disciplines présentent toutes des points communs et des différences. D’une part, elles étudient toutes le lien culture-psychisme. D’autre part, elles proposent chacune leur vision de ce lien et leurs méthodes pour l’étudier.

Compétences interculturelles

Selon A. Manço (2002), les compétences interculturelles (CI) sont des capacités psychosociales qui permettent aux personnes de faire face aux situations complexes engendrées par la diversité des référents culturels. Autrement dit, c’est l’ensemble des capacités nous permettant d’établir une communication et une relation harmonieuse avec les autres personnes dans des contextes multiculturels. Elles qui permettent à un individu ou à un groupe de “gérer” positivement la diversité culturelle et de s’y adapter.

Communication interculturelle

Lors d’une situation de communication entre deux êtres humains, nous avons tendance à oublier l’importance des différences. Ces différences font référence : aux codes de communication tels que le langage ou les règles d’interaction ; et aux systèmes de significations que sont les valeurs, les croyances ou encore les représentations. Elles ne sont généralement pas perçues par les personnes et elles abordent la situation avec leur propres habitudes, leurs propres codes et références. Si les deux personnes concernées par l’échange appartiennent à la même culture, les messages communiqués sont généralement bien compris. Mais lorsque ces deux personnes appartiennent à des cultures différentes : la communication est brouillée !

Français.e.s à l’étranger au temps du coronavirus – Maya, Bruxelles

J’ai demandé à des français et des françaises résidant à l’étranger de nous parler de leur expatriation et de leur situation actuelle, dans un contexte épidémique. Les interviews ont été synthétisés en des témoignages et anonymisés. Merci à elles, merci à eux de raconter leur histoire.

Empathie

L’empathie est une compétence essentielle en thérapie. Mais surtout, elle est essentielle dans nos relations sociales et indispensable à tous nos modes de communication. On peut la définir comme une identification active à autrui, autrement dit c’est la capacité de s’identifier à autrui et à ce qu’il ressent. De manière plus précise, c’est l’imagination qui vise à appréhender l’expérience d’une autre personne, comme en se mettant à sa place.

Français.e.s à l’étranger au temps du coronavirus – Elena, São Paulo

J’ai demandé à des français et des françaises résidant à l’étranger de nous parler de leur expatriation et de leur situation actuelle, dans un contexte épidémique. Les interviews ont été synthétisés en des témoignages et anonymisés. Merci à elles, merci à eux de raconter leur histoire.

Psychologie clinique

La psychologie clinique est une sous-discipline de la psychologie qui s’intéresse à l’être humain d’un point de vue global : son histoire de vie, ses émotions, ses pensées, ses relations sociales, etc… Elle se focalise sur sa subjectivité, le caractère unique de la personne. Elle tente de comprendre les difficultés et les souffrances de la personne dans l’objectif de les faire diminuer, de leur donner du sens ou de les faire disparaître.