Choc du retour ou choc culturel inversé

choc-du-retour

Il n’est pas rare que lors d’un départ à l’étranger nous soyons confronté.e.s au choc culturel. Généralement, c’est une expérience douloureuse et difficile. Le choc culturel présente des manifestations très diverses. L’impact qu’il peut avoir sur la vie de la personne varie d’un individu à l’autre. Relativement connu et reconnu, nous nous y préparons souvent.

Une fois le choc culturel et l’adaptation à la culture d’accueil passés, la personne expatriées sera amenée à retourner dans son pays d’origine. Ce retour peut-être définitif ou passager. Dans les deux cas, il n’est pas rare d’observer chez le sujet ce qu’on appelle le choc du retour. Ce choc culturel inversé peut s’avérer très déstabilisant pour la personne car il n’est pas prévu. Comment imaginer vivre un choc culturel avec sa propre culture ?

Le choc culturel inversé est l’impression d’étrangeté et d’incompréhension qui se rapproche du choc culturel classique. Toutefois, à cela s’ajoute la surprise de se sentir étranger à son propre pays ! Ainsi, la personne impatriée peut être désorientée, déstabilisée par cette perte de repères. Il est important de faire attention à votre état psychique lorsque vous êtes de retour dans votre pays. Celle-ci peut-être source de fragilité. Il est donc préférable d’échanger avec vos proches à ce sujet, et de contacter un.e professionnel.le formé.e au besoin.

A lire également :

-> Retrouvez l‘article du blog MobiliPsy sur le concept de choc culturel
-> Retrouvez l’article du blog MobiliPsy sur les raisons de consulter un.e psychologue en ligne
-> L’ebook MobiliPsy qui présente l’ensemble des concepts de base de la psychologie interculturelle

Aller plus loin :
-> Un article de vulgarisation qui traite du choc culturel inversé

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *