Mondialisation

La mondialisation est un sujet très discuté. C’est un « phénomène d’ouverture des économies nationales sur un marché mondial, entraînant une interdépendance croissante des pays. ». Cette notion d’interdépendance nous intéresse. En effet, la mondialisation modifie notre perception de l’espace. Donc, en contractant l’espace mondial, elle modifie l’expérience psychologique et culturelle de l’individu.

Couple mixte

Les définitions du couple mixte s’appuient sur la différence de nationalité ou de culture pour définir un couple mixte. La différence au sein du couple peut aussi être sociale ou socioprofessionnelle. Toutefois, nous nous devons de questionner le terme de différence. Que considérons-nous en tant que différence culturelle au sein du couple ? Il faut considérer deux points de vue : de l’extérieur et de l’intérieur du couple.

Relation d’emprise

Le thème de l’emprise en psychologie est un vaste sujet. J’ai choisi aujourd’hui d’aborder, sur la suggestion d’une abonnée, le thème de la relation d’emprise au sein du couple. On peut la définir comme organisation psychologique et relationnelle dont la fonction est de défendre le sujet du manque. C’est donc une forme de réaction de protection face au manque créé par toute relation humaine. Autrement dit, pour éviter tout risque de blessure intérieure, la personne va exercer un pouvoir et un contrôle absolu sur l’autre.

Choc du retour ou choc culturel inversé

Il n’est pas rare que lors d’un départ à l’étranger nous soyons confronté.e.s au choc culturel. Généralement, c’est une expérience douloureuse et difficile. Le choc culturel présente des manifestations très diverses. L’impact qu’il peut avoir sur la vie de la personne varie d’un individu à l’autre. Relativement connu et reconnu, nous nous y préparons souvent.

Écoanxiété : Prise en charge

De nos jours, il devient indispensable de considérer les enjeux de santé liés au réchauffement climatique. Il est important d’envisager les facteurs de risques environnementaux d’altération de la santé mentale. La pollution, les modifications climatiques transforment notre environnement. Elles ont ainsi un impact sur notre psychisme. Il est donc capital de former les professionnel.le.s de la santé et de la santé mentale aux questions environnementales et aux enjeux psychologiques de ces changements.

Écoanxiété – Manifestations

L’écoanxiété, tel que son nom l’indique appartient au groupe des manifestations anxieuses. Les symptomes de l’écoanxiété sont divers, avec des impacts de degrés différents sur le sujet. Ceux-ci vont des pensées anxieuses, au possible burn-out ; de l’angoisse aux troubles dépressifs. Finalement, cela se manifestera différemment chez chaque écoanxieux (écoanxieuse).

Écoanxiété – Définition

Qu’est-ce que l’écoanxiété ? C’est une anxiété chronique ressentie face aux changements environnementaux causés par le changement climatique ou la pollution. On l’appelle aussi solastalgie. L’anxiété est un trouble psychopathologique. On la définit comme un “sentiment d’un danger imminent indéterminé, s’accompagnant d’un état de malaise, d’agitation, de désarroi, voire d’anéantissement” (OMS). Aussi, une peur de la mort voire de fin du monde est très présente dans l’écoanxiété.

Contact culturel

Le dernier article sur les psychologies culturelles abordait les différences de concepts et méthodes utilisés par ces disciplines. Cela fait plusieurs fois que j’emploie de le terme de contact culturel pour définir la psychologie interculturelle. Il est donc nécessaire que je le définisse et que j’explique son intérêt. Pourquoi parler de contact culturel plutôt que de différences culturelles ? Cela revient à poser cette question : pourquoi parler d’interculturel plutôt que de multiculturel ? C’est tout l’objet de cet article qui visera à préciser la spécificité de la psychologie interculturelle face aux autres psychologies culturelles.