Psychopathologie

psychopathologie

La psychopathologie est une science qui étudie les maladies ou les troubles psychiques. Elle tente de les définir et de les décrire. Elle établit ainsi des critères diagnostiques pour déterminer la présence d’un trouble. Ces critères peuvent différer en fonction du type de classification utilisé.

Si aujourd’hui il existe principalement deux classifications reconnues pour établir un diagnostic psychopathologiques (la CIM et le DSM), les référentiels théoriques sur lesquels s’appuient psychiatres et psychologues restent variés. Ainsi, ceux-ci influenceront le diagnostic, son analyse et la prise en charge thérapeutique.

Le fait de définir des critères diagnostiques pour établir la description d’un trouble ou d’une maladie psychique pose toutefois quelques problèmes. En effet, décrire un objet (ici : un trouble) suppose d’en décrire les limites face à d’autres objets (ici : la santé mentale). Il faut donc définir la limite entre normal et pathologique.

Or, qu’est-ce qui définit cette limite ? Cette définition est dépendante de normes : sociales, culturelles, individuelles. Si on a tendance à présenter la psychopathologie interculturelle comme une spécialisation face à la psychopathologie classique, c’est à mon sens une erreur. En effet, il me paraît indispensable d’intégrer la variabilité culturelle au cœur même de la psychopathologie. Autrement dit, de toujours questionner le contexte culturel d’apparition des troubles. Mais également, de considérer l’influence de la culture sur la construction des théories scientifiques (et donc des critères psychopathologiques).

A lire également :

-> Retrouvez l‘article du blog MobiliPsy sur la psychologie clinique
-> Retrouvez l’article du blog MobiliPsy sur les raisons de consulter un.e psychologue en ligne
-> L’ebook MobiliPsy qui présente l’ensemble des concepts de base de la psychologie interculturelle

Aller plus loin :
-> Un article universitaire qui traite de la complexité clinique interculturelle et met l’accent sur la nécessité de considérer les dynamiques interculturelles dans une approche clinique et psychopathologique

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *