Expatriation

expatriation

Qu’est-ce que l’expatriation ? Quelle est la différence entre migration et expatriation ? Il semblerait que l’expatriation soit un type particulier de migration. Toutefois, la question est épineuse ! Tentons d’y voir plus clair. L’expatrié.e c’est celui/celle qui est « hors » de sa « patrie ». D’abord attribué aux exilé.e.s, l’expatrié.e est devenu au temps des colonisations la personne qui choisit de quitter son pays.

Le problème que peut poser la définition actuelle de l’expatriation est le jugement de valeur. En effet, on peut observer une différence d’ordre raciste dans l’emploi des termes d’immigré.e ou d’expatrié.e. Ce dernier étant la plupart du temps réservé à une population blanche, aisée qui change de localité souvent pour des choix de carrière. Le terme d’immigré.e serait alors réservé aux populations non blanches, d’origine plus modeste ou pauvre. L’expatriation relèverait alors du privilège.

Il est donc capital de pouvoir repenser les définitions. Les intégrer dans une réflexion interculturelle et donc liée à la subjectivité du parcours de chaque individu. Cette définition raciste de ces termes n’est, à mon sens, pas à nier, puisqu’elle permet d’envisager la réalité des inégalités entre différents peuples. Il convient toutefois de la dépasser.

Nous pourrions envisager de revenir à l’origine du terme d’expatriation, mais cela reviendrait à, pour ainsi dire, inverser le sens actuel que l’on attribue aux deux termes. Compliqué. Nous pourrions postuler que c’est une type de migration particulier : choisie, dans un temps limité et qui ne nécessite ainsi pas forcément l’intégration au pays d’accueil. Complexe. Le plus juste serait de considérer l’expatriation en tant que migration professionnelle, liée à une carrière et à une entreprise. Mais cette définition ne revêt pas exactement notre représentation actuelle du terme. Comprendre l’origine et le sens des termes que nous utilisons au quotidien est capital à notre compréhension du monde et notamment des relations interculturelles.

A lire également :

-> Retrouvez l‘article du blog MobiliPsy sur la migration
-> Retrouvez l’article du blog MobiliPsy sur le choc culturel inversé ou choc du retour
-> L’ebook MobiliPsy qui présente l’ensemble des concepts de base de la psychologie interculturelle

Pour aller plus loin :
-> L’article de Slate sur
« L’expatriation est-elle un euphémisme pour ne pas nommer l’immigration ? »
-> L’article de SwissInfo sur « Pourquoi un expatrié ne peut-il pas être illégal ? »

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *