L’importance des rituels

Le rituel a-t-il disparu de nos vies ? La mondialisation a-t-elle effacé ces pratiques ? Comment pratiquons-nous des rituels au XXIème siècle ? On pourrait penser que la mondialisation et l’individualisation de nos sociétés ont effacé toute forme de rituels. Il semble qu’il en soit autrement !

Pourquoi des rituels ?

Nous savons que les rituels ont différentes fonctions. Ils permettent de créer et de maintenir des liens entre les individus. Ils permettent également d’installer et de conserver l’ordre social. Les rites constituent ainsi des manières de réguler les conflits, ils sont nécessaires dans les moments de crise. En effet, les rituels sont une activité de sens. Ils nous offrent la possibilité de donner sens au changement ou de l’instaurer.

Les rites de passage qui étaient auparavant valorisés ont perdu leur force symbolique. Les étapes de passage (à l’âge adulte par exemple) deviennent ainsi plus floues. De fait, la légitimité sociale apportée par ces rites s’est estompée. Ainsi, le sujet est de plus en plus l’auteur de lui-même. Il dispose de davantage de liberté face à la pression du groupe. Mais cette liberté a un prix. Celui d’être davantage exposé à une perte de repère, à une fragilité dans les moments de transition et à d’éventuelles crises identitaires.

De nouveaux rituels

Contrairement à ce qu’on pense, il semblerait que la mondialisation accentue le recours au rituel puisque celui-ci permet de mieux maîtriser l’incertitude et les changements sociétaux. La perte de repères traditionnels encouragerait certains groupes humains à davantage de rites ou à de nouveaux rituels. Également, les nouvelles technologies de communication, de la télévision aux réseaux sociaux, en créent de nouveaux. Regarder la même série à la même heure, faire partie d’une communauté Instagram sont la source de nouveaux rituels et de nouveaux liens entre les personnes.

On a tendance à opposer le rituel avec la modernité et l’individualité. En réalité, ces oppositions ne sont pas vraies. Dans les sociétés individuelles, les rituels sont souvent personnalisés et bricolés. Ces nouveaux rituels individuels ou collectifs permettent de pallier aux carences de la transmission et aux insuffisances du lien social. Ainsi, dans les sociétés individuelles le rituel participe à donner de la souplesse à la mise en sens de notre environnement. Ils maintiennent et construisent l’identité collective et individuelle.

Quels sont les rituels qui composent nos vies ? Quels sont ceux que vous pratiquez individuellement ?

ALLER PLUS LOIN :

〇 Retrouvez l’article du blog MobiliPsy sur la mondialisation.
〇 Retrouvez l’article du blog Mobilipsy sur numérique et culture.
〇Retrouvez l’ebook MobiliPsy qui présente l’ensemble des concepts de base de la psychologie interculturelle

〇Consultez l’article de The Conversation sur Déconfinement : vers l’invention de nouveaux rituels

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *